J'accepte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Mentir (ne) peut attendre

9782847955378

17,06 €

Un ouvrage richement illustré en forme de quizz pour revisiter les classiques du cinéma noir

Plus de détails

payment logos

Si Bond a un « Permis de répliquer », dont il ne se prive pas (voir Punchlines 2020), souvent pour lui, comme pour d’autres : « Mentir ne peut attendre » ; c’est même, parfois, une question de survie.
Dans Vivre et laisse mourir, un homme de main, d’ailleurs privé d’un bras par un crocodile vorace, tient un petit doigt de 007 entre les pinces coupantes de sa pro-thèse; commence l’épreuve de vérité; le méchant Dr Kanaga, alias Monsieur Grosbonnet, donne ses consignes: « Tee Hee à la première réponse erronée, de Mademoiselle Solitaire, tu voudras bien couper le petit doigt de Monsieur Bond, main droite; s’il y a une seconde réponse erronée tu l’amputeras d’un membre plus vital. »
Puis il interroge: « Solitaire, ma chère, tu vas m’écouter avec la plus grande attention au revers de la montre de Monsieur Bond, le numéro de série est le suivant 3,2,6,6... est-ce que je dis la vérité ? » la jolie voyante extralucide, soupçonnée d’avoir perdu ses pouvoirs après avoir été déflorée par James, est priée de ne pas se tromper ! « Tout à fait exact ! » affirme-t-elle. Bond respire : « Eh bien, à défaut d’autre chose j’ai, au moins, apaisé vos craintes; mes compliments, une démonstration magistrale... » Certes, balancer des fake news est dans les missions de tout bon espion, mais pas seulement...
True/Lies, Vérité/Mensonges le cinéma est un bouillon de culture de faux-semblants; comme l’a écrit Sacha Guitry: « Un acteur est un menteur autorisé, mais c’est un menteur. » 

L’AUTEUR

De formation juridique et historique et diplômé de l’Institut de droit des affaires de l’université d’Aix Marseille, il a été élu local puis membre de cabinet ministériel.
Auteur de nombreux ouvrages sur l’organisation territoriale et les institutions, il publie en 2012 un livre sur les voitures de James Bond, 101 voitures de légende et un James Bond dans le spectre géopolitique à L’Esprit du Temps. 
Conseiller auprès d’institutions régionales et internationales, il exerce aussi en tant que professeur associé et directeur adjoint de l’institut d’urbanisme et d’aménagement de la Sorbonne.

Auteur Jean-Antoine Duprat
Format 14 x 19 cm
pages 264
Couverture Broché
Editeur L'Esprit du Temps
ISBN 9782847955378
Date de parution 7 octobre 2021

Produits associés

Produit ajouté au comparateur