J'accepte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

NADJA ET BRETON

14,22 €

UN AMOUR JUSTE AVANT LA FOLIE

Plus de détails

payment logos

Plus de quatre-vingts ans après sa parution, Nadja reste le livre d'André Breton le plus connu avec Le Manifeste du surréalisme, certainement le plus lu par un large public mais aussi le plus énigmatique. L'énigme est avant tout Nadja, cette jeune femme que Breton rencontre de façon éphémère juste avant son entrée dans la folie.

Nadja fut internée le 21 mars 1927, c'est-à-dire quelques mois seulement après sa rencontre avec Breton, en octobre 1926. Elle restera en milieu psychiatrique fermé jusqu'à son décès en 1941. Pour bien des lecteurs, la première réaction, instinctive, est celle de la compassion, d'une profonde empathie pour Nadja, contrastant avec un certain rejet du narrateur Breton qui, en comparaison, peut être jugé froid et égoïste. Les lettres de Nadja offrent un singulier pendant au Nadja de Breton. Ces écrits s'associent et se croisent à travers leurs contradictions pour nous offrir la vision fugitive mais cinglante d'une existence qui va basculer sans retour. Cet ouvrage nous révèle le véritable visage de Nadja à travers des documents inédits ou peu connus.

Julien Bogousslavsky est un neurologue, professeur de médecine et médecin chef de la clinique Valmont à Montreux en Suisse.

Produits associés

Produit ajouté au comparateur